Des questions ?
418 388-5214
st-alphonsemuni@globetrotter.net

logo

Slider

Histoire

HistoriqueFamille Guillaume St-Onge Maison de M. Louis Bujold, propriété de Lise Labbé (Guy Bujold). M. Donat St-Onge au temps des foins.

 

Il y a cent ans que je t'aime...

C’est en 1999 que la municipalité de Saint-Alphonse souligna ses cent ans d’histoire sociale, culturelle et religieuse.

À l’instar de plusieurs des localités de notre région, il y a plus ou moins un siècle, la communauté naquit grâce au courage et à la détermination d’Acadiens, de Canadiens et de Français. Dans le cas de Saint-Alphonse, la souche principale vient surtout de Belgique!

En effet, l’appel de l’aventure, la possibilité de pouvoir posséder des terres agricoles bien à eux et la quête d’une vie meilleure encouragèrent plusieurs familles belges à immigrer pour s’établir à Saint-Alphonse.

La petite Belgique

C’est ainsi que le périple débuta en 1899, avec le père Henri Mussely. Véritable instigateur de la mission, celui-ci prit la route des terres du haut pays et fonda, avec quelques résidents déjà en place, “Musselyville”.

Ce père fondateur se plaisait également à appeler l’endroit “Petite Belgique” qui aujourd’hui, porte le nom de Saint-Alphonse.

Les premiers

Les premiers arrivants à s’installer furent les Brinck, les Onraet et les Mussely. Du matin au soir, ils ont travaillé à rendre les terres cultivables. Au cours des années suivantes, plusieurs autres familles venues des paroisses avoisinantes se lancent elles aussi à la dure besogne du défrichage.

Des terres propices

Ils découvrirent rapidement que les terres du huitième rang étaient propices à l’agriculture. Les femmes, souvent aidées des enfants, ne lambinaient pas.

Elles participaient aux travaux des champs, s’improvisaient aussi couturières et infirmières et, pour se reposer un peu, tricotaient chaussons, tuques et mitaines.

Les hommes eux, se faisaient tantôt défricheurs, tantôt cultivateurs et/ou bûcherons. C’est ainsi que la communauté se développa à tous les niveaux au cours des décennies suivantes.

Chronologie

histoire21892 : Arrivée du père Henri-Joseph Musselyhistoire2 1899 : Saint-Alphonse est érigé en paroisse
1902 : Nomination du premier maire du village, monsieur Narcisse Cyr. Monsieur Albert Dugas est engagé comme secrétaire-trésorier
1910 : Construction du premier magasin général de Théodore Lavoie
1919 : Fondation de la Caisse populaire
1925 : Construction de l'église actuelle
1940 : Arrivée de la coopérative (magasin Coop)
1944 : Fondation du Syndicat forestier de Saint-Alphonse
1960 : Construction du Club sportif
1966 : Implantation du système d'aqueduc
1967 : Ouverture du bureau de poste
1969 : Construction de la piscine
1975 : Reconstruction de la rue du village et du trottoir

Cent ans plus tard...

Cent ans plus tard, en 1999, le centenaire de la municipalité fut fêté. Plusieurs évènements d’envergure eurent lieu lors de ces festivités. Entre autres, un pacte amical de jumelage fut signé entre la municipalité de St-Alphonse et la commune de Saint-Ode en Belgique, village francophone de la Wallonie. Ce jumelage immortalisa le temps et confirma nos origines belges.

Des échanges culturels, mais surtout amicaux se tissent encore aujourd’hui entre les habitants de ces deux régions au grand plaisir de tous.

Profil

Population : 686 (janvier 2012)
Superficie (km²) : 113 voir la carte


Coordonnées de la municipalité

127, rue principale Est
St-Alphonse (Qc) G0C 2V0
Tél : (418) 388-5214
Télec. : (418) 388-2435

Situation géographique

Située dans la région de la Baie des Chaleurs , à 10 Km à l’intérieur des terres, on y accède en utilisant la route 132 qui ceinture la Gaspésie.
La municipalité de Saint-Alphonse est, environ, à 300 km de Rimouski, 202 km d’Amqui et 55 km de Carleton.
Du côté du Nouveau-Brunswick, on s’y rend par la route 11, à 111 km à partir de la ville de Campbellton.

Itinéraire

Saint-Alphonse est accessible à partir de la route 132 tout près de l'église de Caplan via une route secondaire qui monte vers le nord. Plus précisément, en empruntant la direction nord sur Rue des Bouleaux vers Route des Érables sur environ 0,1 km. Ensuite, tourner à droite sur Route des Érables (2,1 km) et continuer sur Route de Saint-Alphonse sur 7,5 km.

Par avion

Près de l'aéroport de Bonaventure
À 30,5 km – environ 30 minutes, jusqu’à 38 minutes en cas de forte circulation

Par train

Près de la gare de Bonaventure
Un arrêt à Bonaventure (RUE DE LA GARE, BONAVENTURE (Québec), G0C 1E0)
À 27,5 km – environ 27 minutes, jusqu’à 35 minutes en cas de forte circulation

voir l'itinéraire

Également, un arrêt à New-Richmond (RUE MCCORMICK, NEW RICHMOND (Québec), G0C 2B0)
et Caplan (33 RUE DES ERABLES, CAPLAN (Québec), G0C 1H0)

http://www.viarail.ca

Par autobus

Près de l'arrêt d'autobus de Caplan
Dépanneur SL de Caplan, 10,3 km – environ 11 minutes, jusqu’à 15 minutes en cas de forte circulation

Voir l'itinéraire

http://www.orleansexpress.com

i plan gestion res

 

i plan gestion res

Municipalité de Saint-Alphonse

127 rue Principale Est
Saint-Alphonse (Québec) GOC 2VO

Téléphone : 418 388-5214
Télécopieur : 418 388-2435

Nos heures d'ouverture sont :

Bureau municipal
Du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00
et de 13h00 à 16h00.